La Lettre de l’AFA n°130 – Editorial

Une nouvelle saison va bientôt débuter et nous espérons vous retrouver nombreux au cours des évènements qui vont avoir lieu au fil des mois. Lors de l’assemblée générale qui s’est tenue à Saumur afin d’y allier un volet culturel, nous avons bien senti ô combien, les relations humaines sont capitales au sein de notre association. Bien au-delà de la pratique de l’attelage de tradition, nous avons pu mesurer comme il est important, pour un grand nombre d’entre nous, de se rencontrer et de partager. C’est ce qui fait l’ADN de notre association et sa force. Ce qui nous fait particulièrement plaisir, c’est de voir des meneurs, même après qu’ils aient cesser d’atteler, aider et encourager de nouveaux meneurs afin que notre discipline perdure. Un beau calendrier d’évènements se dessine et je suis certain que chacun pourra y trouver ceux qui correspondent à ses aspirations. De nouveaux lieux vont accueillir des concours cette année et vont nous permettre de découvrir de nouveaux paysages mais aussi et surtout de nouveaux meneurs qui vont en profiter pour s’essayer aux concours d’attelage de tradition. La forêt de Tronçais nous tend les bras, gageons que l’une des plus belles forêts de France saura attirer des meneurs de diverses régions permettant à un nouveau public d’apprécier le spectacle vivant offert par la variété des équipages.

En fin de saison, nous fêterons, comme il se doit, le cinquantième anniversaire de notre association. Ce sera l’occasion de nous retrouver au cours d’un week-end convivial entre meneurs d’aujourd’hui mais aussi d’hier. J’aimerai que tous les meneurs qui le pourront, viennent avec des voitures qui leur permettront d’accueillir à leur bord ceux qui, pour diverses raisons, ont dû dételer soulignant ainsi les passages de témoins intergénérationnels. Promenades en attelage, visites mais surtout sourires, rires et plaisirs seront au rendez-vous. Nous espérons que nous serons nombreux à Compiègne pour fêter ce bel évènement.

Alain Bahuchet

La Lettre de l’AFA n°129 – Editorial

L’année des 50 ans de l’AFA

L’année 2022 prend fin et je pense que comme beaucoup d’entre vous nous n’avons aucun regret. Nous espérons tous que l’année qui débute verra la fin de cette épidémie qui a mis une grande partie de nos vies et de nos activités entre parenthèses. Au cours des années passées, de nombreux meneurs ont, malheureusement, cessé leurs activités d’attelage. Les raisons en sont diverses mais très souvent, la raison principale en est la morosité ambiante générale de nos sociétés qui assombrissait trop l’avenir. La motivation des meneurs s’est amoindrie quoique nous ayons, grâce à des organisateurs motivés, pu maintenir de nombreuses manifestions qui ont connu des succès divers mais qui ont au moins eu le mérite d’exister.

L’ensemble du Comité de l’AFA forme le vœu que cette année 2023 soit celle du renouveau, d’autant qu’elle revêt un caractère particulier puisqu’elle sera l’année des cinquante ans de notre association que nous souhaitons fêter dignement au travers de deux journées d’attelage et convivialité réunissant meneurs actuels et meneurs plus âgés l’ayant mise sur les fonds baptismaux.

Le programme d’activités de notre association est fourni et nous espérons que vous serez nombreux à y participer pour le plaisir de tous. Nous ferons tout pour que ces manifestations soient ouvertes au plus grand nombre de meneurs afin que chacun puisse mettre en valeur son équipage pour son plaisir et celui du public.

Enfin, nous souhaitons remercier Nicky et André Grassart pour l’important travail qu’ils réalisent pour la publication de notre Lettre de l’AFA qui reste une référence pour de nombreux amateurs ainsi que Marie-Christine Chemin pour l’édition d’AFA info, chaque mois.

Alain Bahuchet

Le calendrier 2022

L’Association Française d’Attelage organise les Concours d’Attelage de Tradition (CAT), participe à l’organisation des Concours Internationaux d’Attelage de Tradition (CIAT) et aide à l’organisation des réunions d’attelage de tradition, qui ne sont pas des concours d’attelage de tradition. Continuer la lecture

La Lettre de l’AFA n°128

Sommaire

  • Assemblée générale 2021
  • Le CNTE a 60 ans
  • Le fouet d’or à Rodolphe Rapetti
  • L’exposition Vitesse à Compiègne
  • Carosse d’or pour jubilée de Platine
  • Rallye de la Chaussée sur Marne
  • Adieu à Michel Leroy
  • Retrouvailles avec les chevaux de Maurice Leporati
  • La Malle Poste
  • Le musée Lacroix
  • Le calendrier 2022

Un avenir plus clément
Comme vous, je forme le vœu que l’avenir soit plus clément que les dernières années que nous venons de connaître. Il est indéniable que les comportements ont été largement impactés par la crise sanitaire et que les répercussions seront nombreuses et durables. Cependant, il faut croire en l’avenir et tout faire pour qu’il soit radieux. Si le calendrier des concours a fortement été réduit, celui des rallyes et rassemblements s’est largement étoffé cette année.

Comme vous tous, nous regrettons beaucoup de n’avoir pas été en mesure de tenir notre assemblée générale physiquement, tant le programme prévu était des plus intéressants. En effet, le Château de Compiègne et son musée, sous l’impulsion de Monsieur Rodolphe Rapetti, conservateur général du patrimoine, connaît une véritable renaissance après des décennies de léthargie…. Des travaux de rénovation ont été entamés pour permettre des présentations audacieuses coupant le souffle des visiteurs. Une campagne d’acquisitions sans précédent de pièces maîtresses vient enrichir les collections. Une réserve extérieure de qualité permet désormais de réaliser les interventions nécessaires sur les voitures dans de bonnes conditions ainsi qu’une meilleure présentation de la collection permanente Enfin, un grand projet pour l’avenir a été présenté au ministère de tutelle gage d’un bel avenir.

De nombreux membres de l’AFA se sont investis aux côtés de Maria Anne Privat, conservateur en chef du patrimoine, en charge du Musée national de la voiture pour aider à la mise en valeur des véhicules et à la préparation de l’exposition « Vitesse » que vous êtes nombreux à avoir visitée. Ainsi, les liens entre l’AFA et le Château de Compiègne se renforcent durablement.

Cette année encore nous aurons eu à déplorer la disparition de plusieurs de nos membres, ce qui nous attriste toujours. Mais nous aurons eu le plaisir de voir des voitures rester en France dans le cercle des amis meneurs et ainsi de les revoir lors de manifestations.

Souhaitons que nous serons nombreux à ces occasions afin de faire vivre l’attelage de tradition cette année.

Alain Bahuchet

Les bénévoles de l’AFA, de gauche à droite :
Danielle Sassatelli,
Jacques Dumont,
Dominique Posselle,
Alain Bahuchet,
Philippe Sassatelli
entourés de Jean-Alain Greze de la société des Amis du Musée et de Juliette Zelinsky, restaurateur spécialiste des métaux posent devant le private road coach Mühlbacher qu’ils viennent d’installer avec Bovis sous la direction de Maria Anne Privat qui est derrière l’objectif.