Découvrir

1 – Les origines

A la fin des années soixante, le Prince Philip, duc d’Edimbourg, Président de la Fédération Equestre Internationale lance les concours sportifs d’attelage.

En France, l’Association Française d’Attelage (AFA) est fondée en 1973 par monsieur Drion, inspecteur général des Haras. L’AFA crée les concours complets d’attelage, les diplômes et organise la formation des juges et des moniteurs.

En plein succès, elle remet la compétition à la fédération équestre après quinze ans de gestion de la discipline.

En 1993, l’AFA élabore le concept des concours d’attelage de tradition. Il s’agit de maintenir l’art et la connaissance de l’attelage classique et de sauvegarder notre patrimoine hippomobile qui fut le premier au monde aux XVIIIème et XIXème siècles

L’AFA fait revivre les équipages qui présentent, en action, des voitures, pièces historiques en état d’origine ou restaurées.

D’autres pays l’imitent avec succès : la Belgique, l’Espagne, l’Italie, le Luxemblourg, les Pays bas, la Suisse mais aussi le Chili ou les USA

2 – Les Concours d’Attelage de Tradition

Les concours de tradition, réservés aux voitures anciennes (copies de modèles anciens acceptées) connaissent un succès grandissant tant par le nombre de participants que par l’intérêt du public aidé en cela par :

  • un concept clair avec 3 épreuves, présentation, routier, maniabilité,
  • une participation simple pour les meneurs, une journée ou un week-end,
  • un financement allégé pour les organisateurs, pas d’obstacle à construire,
  • un spectacle accessible à tous, diversité des équipages.

3 – Les activités

L’AFA a établi le règlement des concours d’attelage de tradition. Il s’agit de remettre d’actualité les règles classiques de l’attelage quelque peu oublièes dans l’attelage moderne de compétition et ignorées du public. Premier principe : la recherche de l’élégance et de l’harmonie. Elégance de la voiture, des chevaux mais aussi du meneur et des passagers. Harmonie de l’équipage et du menage qui doit être efficace et discret.

Les concours de tradition sont ouverts à tous les types d’attelage de 1 à 4 en passant par les tandems, du poney au cheval de trait sans oublier les ânes ou les mulets.

L’AFA forme ses juges, ses délégués techniques (Voir la liste) et organise des stages de perfectionnement pour les meneurs qui le désirent. Elle constitue un lien privilégié entre les associations nationales étrangères mais elle est aussi représentée dans toute la France par l’intermédiaire de ses délégués régionaux (Voir la liste).

De par sa structure organisée (siège à Paris), l’AFA regroupe de nombreux adhérents français et étrangers.

4 – L’AFA propose

L’AFA propose :

  • des concours de tradition nationaux et internationaux,
  • des randonnées avec voitures anciennes,
  • des voyages (réservés aux membres) pour visiter des collections privées ou publiques en France ou à l’étranger,
  • la sauvegarde et la valorisation du patrimoine hippomobile,
  • l’encouragement, par l’utilisation des harnais et de la sellerie traditionnelle, à un véritable artisanat d’art,
  • l’intervention auprès des pouvoirs publics et des média pour faire connaître l’art de l’attelage, la carrosserie française, le travail de la sellerie et les sensibiliser sur la nécessité de suvegarder ce patrimoine national.

5 – La communication

L’Association Française d’Attelage publie un journal trimestriel « La Lettre de l’AFA », dans lequel sont traités des sujets historiques, techniques, pratiques et d’actualité. Par ses rubriques, la malle-poste, les petites annonces, les calendriers, ses membres se communiquent leurs informations.

Une publication mensuelle est aussi envoyée par mail aux membres.

Ce site internet, ouvert au public et à ses membres, reprend ces rubriques et informations. Il permet de mettre à disposition les documents relatifs aux concours ou manifestations.

Une page Facebook compléte cette communication.

Elle édite également une plaquette « Attelage de Tradition », destinée aux meneurs ou aux passionnés, traitant par chapitre de tous les sujets et composantes concernant l’attelage traditionnel.

Le bulletin d’adhésion à l’AFA : adhesion_2022-1.pdf (1184 téléchargements )